Un voyage photo de ma perte de poids post-bébé

Contrairement à votre crème de nuit, un article ça se partage :-)

Manger gras ne fait pas grossir : comment j’ai perdu 3 tailles de bébé en 6 mois sans mourir de faim, sans compter les calories ou sans faire de régime ! Partie 2 : Un voyage en photos

Par Catherine Slezinger

On dit qu’une image vaut mille mots, alors avant de partager avec vous exactement ce que j’ai fait pour perdre près de 4 tailles de poids de bébé au cours des 7 derniers mois, j’ai pensé vous faire faire un petit tour de mon parcours.. Permettez-moi aussi de vous dire que si vous êtes aux prises avec des problèmes de poids aujourd’hui, je sais exactement ce que vous ressentez. Je sais à quel point c’est nul. (Je viens de le dire !) Pardonnez mon français, mais c’est vraiment dur.

On a parfois envie de sortir de sa propre peau, et on se rend compte… qu’on peut la transformer ! Honnêtement, je suis maintenant heureuse d’avoir eu l’expérience d’avoir 3 bébés en 3 ans et d’avoir dû perdre du poids pendant la grossesse, parce que je finirai en fait en meilleure forme que lorsque je suis tombée enceinte, puisque j’ai acquis tellement de connaissances et d’enthousiasme pour l’exercice en cours de route. MAIS je n’ai pas commencé ce voyage de cette façon

Me voici avec mon petit ange, qui a absolument FERMÉ cette séance photo et qui ronge sa petite main douce en voulant s’endormir ! hehe Elle n’avait même pas encore quelques mois (peut-être 10 ou 11 semaines ?) et j’avais beaucoup de ventre de maman à perdre.

Me voici avec mon mari le jour de notre anniversaire, le 8-7-11. C’était le tout début de mon parcours de perte de poids.

Me voici 8 semaines plus tard pour mon anniversaire en octobre – même robe, même restaurant (un restaurant génial tout bio !) mais une taille plus petite et déjà BEAUCOUP plus heureuse !

Et me voilà 8 semaines après mon dîner de fête, au moment de Noël, en train de perdre une taille et de devenir encore plus heureuse ! lol !

Me voici de nouveau avec mon Lady Baby le jour de Noël, heureuse de pouvoir enfiler un jean et des bottes moulants !

Mais ce n’est pas fini… Je suis maintenant entre un 4 et un 6, et une fois que j’aurai atteint une taille 2/4, j’aurai atteint mon but ! Lundi, je partagerai quelques photos de ma situation actuelle et des étapes spécifiques que j’ai franchies pour y arriver !

À vous de jouer !

Avec amour,

Catherine Slezinger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *