Le problème du glyphosate, ses liens avec le cancer et pourquoi vous devriez vous en préoccuper

Contrairement à votre crème de nuit, un article ça se partage :-)

(Photo avec l’aimable autorisation de OnlyOrganic.org)

Vous avez probablement entendu parler du « glyphosate », le principal ingrédient actif de l’herbicide Roundup de Monsanto. (Probablement présenté sur la pelouse d’un quartier près de chez vous !)

Selon un rapport du New York Times datant de 1985, l’Agence de protection de l’environnement a d’abord déterminé que le glyphosate pouvait être lié au cancer, mais a ensuite annulé cette décision.

Cependant, en mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer a déclaré que le glyphosate était « probablement cancérigène pour l’homme ». La décision a été prise à l’unanimité par un groupe de 17 examinateurs et chercheurs du monde entier. Woah.

Leurs preuves indiquent que le désherbant peut causer des lymphomes non hodgkiniens et le cancer du poumon chez l’homme, qu’il peut provoquer d’autres cancers chez les animaux et qu’il peut induire des dommages à l’ADN et aux chromosomes chez les mammifères et dans les études sur les cellules humaines et animales.

D’autres études ont établi un lien entre l’exposition au glyphosate et l’augmentation des taux d’anomalies congénitales, et une étude publiée en avril 2015 a établi un lien entre le glyphosate et le problème croissant de la résistance aux antibiotiques.

Ce n’est pas une mince affaire, mais ce que cela signifie pour vous et votre famille est clair :

Une raison de plus de manger des aliments biologiques, ce qui permet non seulement d’éviter que les cultures soient pulvérisées de Roundup, mais aussi d’éviter les OGM, puisque le glyphosate est pulvérisé sur 84 % de toutes les cultures OGM. Le glyphosate a également été trouvé dans le lait et la viande des vaches et dans l’urine humaine.

Récemment, l’Association des consommateurs biologiques et le projet « Feed the World » ont lancé le premier test de glyphosate validé par le « do it yourself » pour le grand public. Ce test permet aux consommateurs de connaître avec certitude les niveaux de glyphosate présents dans leur corps et/ou dans l’eau du robinet. Les femmes pourraient même bientôt être en mesure de tester leur lait maternel. Pour en savoir plus sur l’obtention d’un test pour votre propre famille, consultez le site www.feedtheworld.info.

Les produits chimiques sont réels et dangereux. Nous jouons avec le feu pour les utiliser dans notre alimentation. Et quand on joue avec le feu, on se brûle.

Le glyphosate est toxique, et il est temps que le monde prenne conscience de cette réalité.

Alors…. achetez des aliments biologiques. Et n’utilisez pas de Roundup. 🙂

Pour votre santé extraordinaire !

Catherine Slezinger

New Bio Pic Megan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *